Edmond Albius , esclave réunionnais , et le secret de la vanille /Edmond Albius , slave from Reunion island, and the secret of vanilla.

 

 Les 406 ont eu dans un premier temps  à rechercher et travailler sur Edmond Albius , qui était un esclave réunionnais au destin hors du commun .280px-Edmond_Albius

Edmond Albius est un Réunionnais né à Sainte-Suzanne en 1829 et mort dans la même commune le 8 août 1829. 

Il est célèbre pour avoir découvert le procédé pratique de pollinisation de la la vanille alors qu’il n’avait que 12 ans et était alors esclave. 

 Esclave et orphelin  de naissance, il est recueilli par Féréol Bellier Beaumont , un planteur , puis initié par lui à  l’horticulture et à la botanique. S’il n’est pas à l’origine de la première fécondation  artificielle de la vanille  (effectuée par Charles Morren  en 1836), c’est lui qui, en 1841  et alors qu’il n’a que douze ans, en découvre le procédé pratique de pollinisation , un procédé qui révolutionne la culture de cette épice  et permet à La Réunion de devenir pour un temps le premier producteur mondial et le berceau de la diffusion d’un nouveau savoir-faire.

En effet, sept ans après la découverte d’Albius, l’île exporte ses premières vanilles, une petite dizaine de kilos. Après l’adoption du procédé Loupy- de-Floris,  les expéditions vont s’envoler. À la fin du xixe siècle, elles rapportent autant que le sucre. En 1892, près de 4 200 hectares sont plantées en vanille. Les expéditions atteignent 200 tonnes en 1898 et la vanille de l’île rafle les Grands Prix des expositions universelles de 1867 et 19004.

Parce qu’elle est celle d’un enfant, noir et esclave de surcroît, la paternité de la découverte est toutefois rapidement contestée par les envieux. Le jeune Edmond est alors vigoureusement défendu par Féréol Bellier Beaumont , le naturaliste  Eugène Volcy Focard et un certain Mézières de Lépervenche .

Malgré ce soutien, la controverse persiste, même après la mort des différents protagonistes.  Devenu homme libre avec l’ abolition de l’esclavage de l’esclavage en 1848 , il ne tira aucun bénéfice d’une invention qui fit la fortune des planteurs. Il meurt dans la misère en 1880. 

 

 Puis , la classe a eu à étudier le roman de littérature jeunesse :  La vraie couleur de la vanille ( 2012)  de Sophie Chérer , qui raconte l‘histoire d’Edmond Albius , l’ écriture y est  fluide , littéraire et forte . A lire absolument afin de découvrir la couleur noire de la vanille . Après cette lecture , nous voyons , et mangeons autrement la vanille.

cvt_La-vraie-couleur-de-la-vanille_3716

 

Enfin , les 406 ont eu à mettre en relation ce qu’ils avaient vu en histoire sur l’esclavage à l’île Bourbon  , le travail sur Edmond Albius , le roman  avec les produits de consommation de la marque Albius de Royal Bourbon .

Royal Bourbon industries est un groupe industriel qui depuis 1950 prépare et commercialise différents produits et des plats , conserves , confitures , condiments typiques de la cuisine réunionnaise .

Ils avaient à analyser le packaging et réfléchir sur le nom de la marque ,le portrait d’Edmond Albius en médaillon , la référence historique et prendre ainsi conscience d’une forme de reconnaissance  de la découverte d’Edmond Albius  .

 

Ils ont également eu à réagir en découvrant avec leur famille ces produits présents dans tous les rayons des supermarchés réunionnais   :

Eva  :   »   En faisant les courses avec ma famille , je vais leur expliquer qui est Albius , et je vais leur dire que cette marque est une forme d’hommage car Edmond Albius était réunionnais et ces produits sont réunionnais . Ca me fait aussi bizarre car c’est lié à l’histoire de l’esclavage . « 

Elodie :  » Je leur expliquerai qui est l’homme sur le médaillon , ce qu’il a fait , découvert , ce qui s’est passé . Je suis vraiment surprise et contente de voir qu’on a ainsi reconnu que c’est Edmond Albius , cet ancien esclave , qui a découvert la pollinisation de la vanille . « 

Ludmilla :  » Je suis étonnée de voir quelqu’un qui était esclave et qui a souffert , représenter ces produits et la vanille . Lorqu’on ira faire des courses avec ma famille , je leur raconterai son histoire . »

Cassidy :  » Mon ressenti sur les produits Albius , est que c’est un hommage très important attribué à Edmond Albius et je suis très contente . Si je vois ces produits , j’expliquerai l’histoire d’Albius , j’en serai très émue et fière . « 

The class first  looked  for Edmond Albius’ historical background because he is a slave with an extraordinary destiny.
Born as a slave in Reunion island he worked for Féréol Bellier Beaumont who introduced  the orphan to botany. At the age of twelve in 1841  the young slave managed to polinize vanilla flowers  in order to get the vanilla bean which made Reunion island the leader in vanilla spices at that time. That new way of getting vanilla beans increased the quantity produced and exported: from 10kg the first years to hundreds at the end of XIXth century. Despite the help of Féréol Bellier Beaumont , naturalist  Eugène Volcy Focard and Mézières de Lépervenche, Edmond Albius was not recognized as the inventor of the process because he was a slave. He was freed in 1848 but died in misery.
Then, the class, worked on the novel by Sophie Chérer « The true colour of vanilla »(2012).
At last, the pupils made connexions between History and the brand Albius by Royal Bourbon which choosed to print his portrait on the goods ( jam, spices and tins) as a tribute to Edmond Albius.
Publicités

2 réflexions sur “Edmond Albius , esclave réunionnais , et le secret de la vanille /Edmond Albius , slave from Reunion island, and the secret of vanilla.

  1. Bravo à tous pour votre travail et votre implication dans ce beau projet ! Dans l’attente du prochain épisode, je vous souhaite bon courage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s